(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

1. EGLISE DE FOURNOLS


Elle avait été construite au 14éme siècle.

Elle était alors sous la protection du château et son histoire se confond avec les heurs et les malheurs de ce dernier. Cela explique pourquoi le château ayant été rasé à la révolution, l’église fut peu à peu délaissée et menacée de ruine.

Jusqu’au début du 19éme siècle, elle avait été bien vivante.

Nous en avons la preuve dans les inscriptions relevées sur les cloches

 

 

 

1812

SUR LA GROSSE CLOCHE (600 kg)

    

Jean-Baptiste Trémeuge de la Roussière, Parrain.

Magdeleine Dessauret, Marraine.

J-B Delort, maire.

Pierre Girard, curé de Fournols.

Et au fond: J B Decharne, fondeur.

 

 

SUR LA PETITE CLOCHE (80 kg)

Jean Bonnenfant, Parrain.

Antoinette Estival, Marraine.

J B Delort, maire.

Pierre Girard, curé de Fournols.

Et au fond J B Decharne, fondeur.

 

Cette petite cloche était installée dans la chapelle de Rezentières.

 

 

 

La petite cloche était primitivement tout en haut de la flèche de Rezentières. On la sonnait par tintement. Ou plus exactement elle servait pour la sonnerie des heures, car il y avait une horloge à l'intérieur du clocher.

 

 

 

2. EGLISE DE REZENTIERES


Au départ il n’y avait qu’une chapelle.

Le curé résidait à Rezentières dans une maison de 4 pièces située à l’emplacement de la forge de Mr Promeyrat.

En semaine, il disait la messe dans la chapelle.

Le dimanche, détail pittoresque, le curé appelait les fidèles avec une petite cloche qui se balançait au-dessus de la porte d’entrée du presbytère, et les paroissiens de l’endroit se joignaient à lui pour se rendre à Fournols où il célébrait le culte.

En 1843, l’église de Fournols tombant en ruines fut interdite.

Les habitants construisirent une nouvelle église à Rezentières, mais cette construction ayant été mal exécutée et manquant de solidité, la commune fit de nouveaux sacrifices pour la consolider. Elle l’augmenta par des chapelles latérales afin de lui donner la capacité suffisante.

Les matériaux de la vieille église de Fournols ont servi à ces constructions. On reconstitua entres autres, dans son intégrité le portail gothique.

Mr Alexandre de la Roussière, alors maire de Rezentières, fit don des vitraux de Saint Jean-Baptiste et de Saint Pierre, ses sœurs Victoria et Alexandrine des vitraux du chœur.

 

En 1897, on renouvela tout le mobilier : ce fut la famille de la Roussière qui acheta les 3 autels en marbre qui sont une des richesses de cet édifice.

 

Plus Proche de nous :

 

En 1970 : Rénovation de la toiture et du clocher de l'église sous la mairie de Pierre CHASTANG.

C'est alors que le clocher en flèche a pris la forme actuelle en peigne et que les deux cloches ont été installées côte à côte.

 

En 1972 : Réfection de l'intérieur de l'église sous la mairie de Louis ECHALIER

Les trois autels en marbre ont alors été conservés.

Haut de Page